L’écriture

Je me suis dit que j’avais envie d’écrire. J’ai donc créé un blog.

Et je me suis dit que j’allais écrire un article, et là… c’est le blanc, le vide, le néant cérébral! Par où et par quoi commencer? Quel sujet pourrait convenir pour le premier article de ce blog?

Après réflexion (bon j’avoue, je n’ai pas non plus réfléchi pendant des heures), le sujet qui me semble logique – après avoir dit que j’aimais écrire, que j’avais besoin d’écrire etc. – est de parler d’écriture: Comment et pourquoi j’écris des paroles de chansons? Pourquoi est-ce que j’écris en anglais? Ces paroles parlent-elles toujours de moi, de ma vision des choses? Dans quel état d’esprit est-ce que j’écris? 

undefined

Quand j’ai commencé à écrire…

J’ai commencé à écrire des chansons à l’adolescence. La musique était le meilleur moyen que j’avais trouvé pour m’exprimer, pour dire qui j’étais au monde (à mon petit monde plutôt). J’étais très pudique, il m’était très difficile de dire ce que je ressentais, et le crier sur les toits dans une chanson n’était pas forcément idéal, et pourtant, j’avais trouvé une solution détournée: écrire mes chansons en anglais. L’anglais était donc une protection, un filtre pour que les mots que j’écrivais ne soient pas immédiatement compris (même si mon anglais n’était pas très élaboré, il faut le dire!). Mon meilleur ami était mon dictionnaire Collins, un pavé qui est aujourd’hui très usé et que j’ai sans regret remplacé par les nombreux dictionnaires que l’on trouve en ligne.

J’essayais de masquer ce que je souhaitais dire par des métaphores qui doivent sans doute sonner bizarre aux oreilles des anglophones, mais licence poétique oblige, je m’en fichais, et m’en fiche encore aujourd’hui.

Et aujourd’hui alors? Eh bien, j’écris encore en anglais. C’est ma langue de prédilection pour écrire des chansons. Certaines choses sonnent mieux en anglais qu’en français à mon sens, et surtout dans le style de musique que j’aime.

Un besoin

Souvent, j’ai besoin d’écrire. La plupart du temps, quand je ressens des émotions que j’ai du mal à gérer, quand je traverse une période difficile, quand je ne peux ou ne veux dire à personne ce que je vis, je me tourne vers l’écriture. Elle est ma thérapie. Elle ne règle pas tous les problèmes, mais elle soulage. C’est comme déposer sur le papier le poids quelquefois trop lourd que je porte dans mon cœur, cela fait du bien.

Un de mes professeurs avait dit une fois que les chanteurs et artistes en général étaient bien trop dans le mélodramatique et qu’il était agacé par ce pessimisme, cette victimisation constante que l’on retrouvait dans la musique. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je ne suis pas complètement d’accord avec cela. L’art en général permet la catharsis, permet de faire sortir ce qui nous trouble et de transformer nos peurs et émotions en prose, poésie, dessins, photos, musique etc. Et vu que l’art permet de faire cela, pourquoi s’en abstenir? Chanter, peindre, représenter son mal-être est aussi beau que chanter son bien-être, toutes les émotions font partie de la vie. Après libre à nous de nous tourner vers telle ou telle œuvre ou musique en fonction de l’état d’esprit dans lequel nous nous trouvons et le type d’émotions que nous voulons ressentir à travers cette dernière.

Une demande

Certaines fois pourtant je n’écris pas par besoin, mais parce que mon groupe me demande d’écrire des paroles pour avancer un morceau, ce qui est un travail différent. En général j’essaie de trouver une mélodie qui irait bien sur la musique en question et en fonction de la mélodie, je compte le nombre de syllabes qu’il faut et essaie de trouver les mots qui vont dessus.

Et dans ces cas-là, les paroles ne parlent pas forcément de moi, je joue juste avec les mots selon mon degré d’inspiration.

Pour finir, si je n’avais pas découvert l’écriture et la mise en musique de ces mots, il manquerait un pan réellement important dans ma vie, je serais comme déséquilibrée.

 Et vous? Utilisez-vous l’écriture comme un moyen de vous libérer d’émotions négatives ou trop accaparantes? Ou bien utilisez-vous d’autres moyens?

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Publié par

Auteure, compositrice, interprète, mais aussi amatrice de bonne chère, de nature et de lecture.

5 commentaires sur « L’écriture »

  1. Je partage ton ressenti sur l’écriture, qui me sert également de thérapie. Pourtant il m’arrive d’être inconfortable avec cette pratique, car je ressens parfois un blocage à l’idée de faire sortir mes pensées. Peut-être que c’est aussi à cause de mon perfectionnisme et le manque de confiance. Mais après avoir écrit les premières phrases, c’est un soulagement. Et je suis totalement d’accord sur le fait que l’art n’est pas fait que pour parler d’émotions positives. Nous partageons tant d’émotions en tant qu’êtres humains et c’est ce qui créé la richesse de la créativité.
    Je te souhaite une belle aventure dans la rédaction de ce blog :)

    J'aime

  2. Merci! Je suis allée lire tes introspections. J’aime beaucoup ta manière d’écrire. Je trouve que c’est fort de publier tout cela sur un blog. Je te souhaite que ce travail d’écriture et d’analyse de tes ressentis et émotions te permette d’être plus en paix avec toi-même. :)

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Anaïs Hélène ;)
    Bienvenue dans le monde de l’écriture et de la musique. Merci pour ton abonnement à mon blog. Je m’abonne également au tiens, pas par courtoisie, mais parce que je pense que son contenu (écriture et musique) peut permettre des échanges interessants. Il n’y a pas de limite à l’écriture. C’est ça qui est génial! La seule limite c’est toi et tes éventuels blocages. J’ai trouvé les moyens d’en faire sauter quelques-uns;). Tu as la chance de pouvoir mettre de la musique sur des mots avec ton groupe. Je trouve que l’association des mots et des sons peut décupler l’emotion quand c’est bien construit. Mais lire dans le silence de la poésie ou de la prose permet aussi de rentrer complètement dans un texte et d’être ému profondément.
    Bonne journée
    Alan

    J'aime

  4. Bonsoir Alan, merci pour ton message, mais aussi pour ton abonnement à mon blog ;) Effectivement, nous pourrons très certainement échanger sur l’écriture, mais également sur de nombreux sujets que tu abordes dans ton blog (c’est d’ailleurs pour cette raison que je m’y suis abonnée!). Je pense notamment à l’écologie mais aussi à certains de tes articles sur la santé (j’ai vu que tu abordais le sujet des huiles essentielles par exemple – j’en utilise assez régulièrement pour différents petits maux). Bref, tout cela pour dire que ton blog est vraiment très riche, bravo!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s