Song Story #1 – New Steel Armour

Je vous l’ai déjà dit, écrire (des chansons) est pour moi un besoin, une nécessité.

J’ai envie de vous en dire plus sur les raisons pour lesquelles j’écris, et surtout sur les raisons pour lesquelles j’ai écrit certains de nos morceaux.

Je vais commencer cette première « Song Story » par l’histoire de New Steel Armour.

New Steel Armour

New Steel Armour

Quand j’étais petite, j’étais vite submergée par mes émotions. Qu’elles soient positives ou négatives, je ne savais pas comment les gérer. Les larmes montaient très vite.

On disait alors de moi que j’étais TROP sensible.

J’ai ainsi considéré cette sensibilité, cette émotivité, comme une faiblesse.

Peu à peu, sans m’en rendre compte, j’ai réprimé ces émotions, je les ai enfermées dans un coin de mon cœur. Pour les oublier. Pour qu’elles ne me fassent plus pleurer. Pour paraître plus « forte ».

Lorsque quelqu’un tenait des propos qui me blessaient, je minimisais mon ressenti. Je pensais que les émotions que j’éprouvais n’avaient pas ou peu d’importance. Je pensais que je me faisais des idées.

Au bout d’un certain temps, je ne comprenais plus ce que je ressentais. Pourquoi avais-je le ventre noué? ou une boule dans la gorge? Je ne savais pas toujours mettre des mots sur ce que je ressentais car je ne savais pas relier ces ressentis aux situations qui étaient à leur origine.

C’était comme si je portais une armure qui me protégeait du monde, ou plutôt qui me protégeait de ce que je ressentais.

Mais ces émotions, même réprimées, étaient quand même là, présentes au fond de moi.

Je croyais que j’étais forte.

Mais cette armure était une entrave.

Elle m’a entravée pendant longtemps.

Jusqu’à ce que j’apprenne à mieux me connaître.

Jusqu’à ce que j’apprenne à apprivoiser mes ressentis.

Avec le temps, j’ai réussi à comprendre ces émotions. Cela m’a appris à mieux me connaître et à aborder la vie avec plus de sérénité. Cela m’a aussi appris à avoir plus d’empathie.

L’écriture m’a énormément aidée.

J’ai appris à écrire pour évacuer un trop-plein d’émotions. Quand on ne veut pas en parler, confier ses difficultés à son carnet d’écriture aide beaucoup. Cela atténue la tristesse, la peur ou la douleur, cela aide à voir les choses plus clairement, cela apaise.

L’écriture a été salvatrice pour moi dans bien des situations.

La mise en musique aussi.

Créer une mélodie, même sans paroles, peut permettre d’évacuer une émotion. Une mélodie peut en effet traduire une émotion. Et c’est encore plus puissant lorsque l’on met en musique des paroles que l’on a écrites.

New Steel Armour parle de cette armure que j’ai portée pendant des années, de ces émotions que j’ai enterrées au fond de moi sans les comprendre.

Pour écouter New Steel armour:

Pour voir le clip de New Steel Armour:

Publié par

Auteure, compositrice, interprète, mais aussi amatrice de bonne chère, de nature et de lecture.

7 commentaires sur « Song Story #1 – New Steel Armour »

  1. Hello
    Ce que tu écris est important. Les enfants ont du mal à gérer leurs émotions et souvent les adultes ne savent pas les accueillir. On accueille les rires mais pas les pleurs alors que c’est juste deux expressions « normales » d’un être humain. L’écriture comme tu le dis est salvatrice. En plus tu as la chance d’être entourée de bons musiciens, ce qui te permets de donner de la force à ton texte. J’aime ta voix. J’ai juste envie de te dire amicalement : lâches toi encore plus sur scène si tu le peux pour faire ressortir encore plus ce que tu ressens. Votre groupe est vraiment sympa et prometteur. Alan

    Aimé par 1 personne

  2. Hello Alan, merci beaucoup pour ton retour 😊 Je pense qu’aujourd’hui on aborde les émotions des enfants de façon bien différente, et heureusement :)
    Tu as raison, la scène n’est pas mon fort, nous n’en avons pas fait suffisamment avec Helenhide pour que je sois complètement à l’aise, c’est un point que je dois travailler… mais la période actuelle n’est malheureusement pas propice à cela!
    Passe une bonne semaine :)

    J'aime

  3. Rectif amical ;) sur « la scène n’est pas mon fort ». C’est pas facile d’être soi même sur une scène. Je fais du théâtre donc je connais cette difficulté. Au fil du temps, si tu oublie le jugement sur toi même et si tu es habitée par ce que tu chantes, tu trouveras le feeling et le public sera à toi (et à vous). Ler’s go ;)

    J'aime

  4. C’est exactement ça :) J’ai écrit un article là-dessus que je n’ai pas encore osé publier ;) Quand j’étais ado, je me posais moins de questions, je fonçais, aujourd’hui je m’en pose trop. Comme tu le dis, on arrive à dépasser ce sentiment (peur d’être jugé.e ou de ne pas être à la hauteur) avec le temps, un travail sur soi mais aussi et surtout de la pratique. J’aimerais prendre autant de plaisir à chanter sur scène que j’en prends lorsque j’écris, que l’on répète ou que l’on enregistre :) c’est l’un de mes objectifs!
    Merci pour tes encouragements!

    J'aime

  5. Ose le publier ;) Qu’est-ce tu risques. De la prison ou sortir de ta prison. La maitrise vocale t’aidera à avoir confiance en toi mais surtout centres toi sur le sens et tes sens. A suivre… bye

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s